un cinquième patient au monde considéré comme guéri, un réel pas en avant ?

Considéré comme guéri, le patient «City of Hope» a vécu plus de trente ans avec le VIH. salomonus_/stock.adobe.com

Après avoir vécu plus de trente ans avec le VIH, le patient “City of Hope” est entré en stade de rémission. Cependant, «la guérison idéale serait d’éradiquer le virus du corps», et la recherche n’y est pas encore.

patient «City of Hope» est le cinquième au monde à être considéré comme guéri du VIH. Âgé de 66 ans, l’homme avait contracté le virus durant la flambée de l’épidémie en 1988, faisant de lui le plus âgé à entrer en stade de rémission. «Je n’aurais jamais imaginé vivre assez longtemps pour ne plus avoir le VIH», confie-t-il dans le communiqué de l’hôpital californien où il a été soigné. Sa rémission a été annoncée à l’occasion de la 24e Conférence internationale sur le Sida à Montréal, le 27 juillet.

Comme ses quatre autres prédécesseurs, le patient était atteint d’un cancer dangereux en phase terminale. Il a ainsi reçu pour sa leucémie une rare transplantation de moelle osseuse : le donneur possédait une mutation génétique dite CCR5, rendant le système immunitaire résistant aux principaux composants du VIH. Deux ans après sa greffe en 2019, l’homme cese de prendre ses médicaments et le virus devient indétectable dans son organisme. Malgré tout, «on ne parle pas exactement de guérison…

Cet article est réserve aux abonnés. Il vous reste 78% à découvrir.

Repousser les limits de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Deja abonné ? Connectez-vous

.

Leave a Comment