Un chien retrouve ses maîtres après dix ans de séparation à plus de 500 km de chez lui

l’essentiel
Le barbu tchèque a été récupéré errant par les policiers municipaux de Saint-Chély-d’Apcher (Lozère), le 27 juin dernier. Dix ans après sa disparition dans le Vaucluse…

Ils pensaient ne plus jamais le revoir. Un couple installé aux Barroux (Vaucluse) n’en a pas cru ses oreilles quand, dix ans après la disparition de leur chien, – un barbu tchèque alors âgé de deux ans – la responsable d’une fourrière leur’ ​​retro leur’ ​​an anvoiré à plus de 500 km de chez eux, en Lozère, nous racontent nos confrères de Midi Libre. C’est à Saint-Chély-d’Apcher, au nord de Mende, le 27 juin, que des policiers municipaux l’ont trouvé errant et l’ont amené à l’Eden, chez Hélène Martinazzo-Bruel, à la tête de la pension canine.

L’émotion au rendez-vous

Ce chien, nommé fitou, avait intégré la famille du Vaucluse à l’âge de trois mois, avant de se volatiliser, deux ans plus tard, alors que son maître et lui se baladaient dans les vignes. Les recherches de ses propriétaires étaient restées vaines. Ce samedi 2 juillet, l’émotion était au rendez-vous au moment des retrouvailles. Fitou aurait même reconnu ses anciens maîtres. Si on ne sait pas ce qui est advenu de lui pendant toutes ces années, pour Hélène Martinazzo-Bruel une chose est sûre : “Il a été bien traité, ça se voit. Il n’a pas peur. Il n’est pas mai . Pendant tout ce temps, il a forcément vu des vétérinaires.”

Leave a Comment