Sébastien Renard, candidat de “Top Chef”, en cuisine pour sensibiliser au harcèlement scolaire

Victime dans sa jeunesse de harcèlement scolaire, le chef s’est installé aux fourneaux de la cantine du collège d’Hucqueliers pour rencontrer les élèves et tenter de faire bouger les choses.

Les collégiens du collège Gabriel de la Gorce ont eu le droit à un déjeuner particulier cette semaine. Sébastien Renard, candidat de “Top Chef”, est venu cuisiner dans leur cantine pour les sensibiliser au harcèlement scolaire dont il a lui-même été victime.

“Quand j’étais au collège, au lycée, j’avais des lunettes, j’étais quelqu’un qui aimait beaucoup lire, un peu dans ma bulle, un peu à l’écart, moi j’ai toujours gardé mon sourire arme de défense mais c’est pas parce qu’on sourit ou qu’on a l’impression d’aller bien, qu’on va bien”, déclare-t-il au micro de BFM Lille.

Sébastien Renard a reproduit pour l’occasion un dessert qu’il avait servi lors de la dernière émission de “Top Chef” diffusée mercredi. Sur l’un des gâteaux, le numéro 3020, un numéro d’écoute mis à disposition des élèves et des familles pour lutter contre le harcèlement scolaire.

Liberer la parole

Dans la salle à manger, l’initiative gourmande semble faire ses preuves. “Le harcèlement c’est pas une chose qu’il faut prendre à la légère parce que ça pousse au suicide et à de graves problèmes, donc il faut en parler”, raconte un élève.

Sur les 460 élèves du collège, cette année, deux élèves ont été victimes de harcèlement scolaire. Pour l’établissement, l’objectif de cette rencontre est de libérer la parole.

“On sensibilise les élèves à dénoncer […] les situations de harcèlement qu’ils pourraient connaitre éventuellement, parce que c’est très souvent par ce biais-là qu’on arrive à les localiser, très peu par le biais même des victimes”, exp le proviseur du collsège, Jalique, Depoix.

Sébastien Renard prévoit d’organiser d’autres actions de la sorte pour continue la lutte contre le harcèlement scolaire.

Leave a Comment