Qui de Paris, Fos-Provence ou Orléans descendra en Pro B ?

Trois équipes de Betclic ÉLITE sont en train de vivre un week-end particulièrement stressant. On pense particulièrement à Orléans qui, depuis le buzzer beater de Michael Stockton (Champagne Basket), n’a plus son destin entre les mains et a repris place dans la zone rouge à l’approche de la 34e journée. Actuel 17e du championnat, l’OLB pourrait regretter longtemps cette soirée d’octobre marquée par un naufrage à Fos-sur-Mer avec seulement six professionnels (52-83), qui lui coûte le panier-average vis-à-vis des méridionaux Mais l’équipe du Loiret peut encore sauver sa place, et laisser ce funeste destin aux BYers, voire à Paris.

Une longueur devant le duo Fos – Orléans, le promu francilien se retrouve justement en très grand danger à cause d’une fin de championnat ratée. Mardi, l’équipe de Jean-Christophe Prat aura le program le plus ardu (un déplacement à Boulogne-Levallois) tandis que ses deux concurrents iront sur la Côte d’Opale, affronter deux équipes en roue libre: et respectivement Gravelines- Portel Dunkerque. Or, une égalité à trois serait fatale aux Parisiens, défaits à deux reprises par Fos puis battu par Orléans en prolongation à Carpentier le 1er mai. Voici tous les scénarios pour mardi.

Orléans sera relégué en cas de :

  • Defaite
  • Victoire, combinée à des victoires de Fos-Provence et Paris

→ Fos-Provence sera relégué en cas de :

  • Défaite, combinée à une victoire d’Orléans

→ Paris sera relégué en cas de :

  • Défaite, combinée à des victoires de Fos-Provence et Orléans (en cas d’égalité à trois: 1. Fos-Provence, 3v-1d ; 2. Orléans, 2v-2d ; 3. Paris, 1v-3d)


15 October 2021 : une soirée qui pourrait coûter cher à l’OLB ?
(photo: Christophe Canet)

Relégué à 12 victoires ? Pas un record…

Ainsi, une équipe pourrait descendre avec 12 victoires, ce qui serait un total considérable (soit 35.3% de victoire), mais pas un record (contrairement à Tours en Pro B). Celui-ci appartient toujours au duo Boulazac – Vichy qui, respectivement en 2013 et 2011, avaient été relégués avec un bilan de 36,7% (11 succès en 30 rencontres). Pas plus tard qu’il ya quatre ans, en 2018, le BBD avait d’ailleurs prouvé que la fameuse barre des 12 victoires n’était plus forcément suffisante en échouant à la 17e place de Pro avec un tel bilan (12v-22d) ). Certes maintenu sur tapis vert à l’époque, le club périgourdin pourrait pourtant se trouver un successeur mardi…

Le calendrier de la 34e journée :

  • Boulogne-Levallois – Paris
  • Le Portel – Fos-sur-Mer
  • Gravelines-Dunkerque – Orléans

Leave a Comment