L’espace pour chiens sans laisse à Bruxelles: un casse-tête

Les espaces ou laisser gambader son toutou ne sont pas légion dans la capitale. La récente hausse de la population canine complique encore l’équilibre à trouver avec les autres usagers.


Article réserve aux abonnes


Temps de lecture: 5 min

Duden sans laisse » fait partie de ces groupes qui sommeillent sur Facebook. Une poignée de membres partagent encore quelques vidéos, relaient des demandses d’adoption. De chiens, toujours. Ce rassemblement d’internautes constitue le vestige d’un combat perdu en 2013. A l’époque, le parc Duden s’avérait le dernier espace vert de la capitale où les chiens pouvaient gambader sans laisse. Propriétaire du site forestois jusqu’en 2005, la Donation royale n’imposait pas l’attachement des canidés. Dans un souci d’harmonisation des règles, Bruxelles Environnement a mis un terme à cette exception.

Neuf ans plus tard, la place pour les toutous reste une équation en suspens à Bruxelles. La hausse de la population canine complique même la donne. Entre 2019 et 2021, le nombre de chiens enregistrés a grimpé à 89.204, soit 2.000 de plus. En parallèle, l’augmentation du nombre d’habitants exerce aussi une pression sur les espaces verts.




Cet article est réserve aux abonnés

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reports de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

.

Leave a Comment