Les formations de Masters en assurance

Vous avez une formation Bac+3 (licence ou Bachelor), en particulier dans le domaine de la financede la banque et des security et souhaitez vous diriger vers le secteur de l’assurance ? Poursuivre votre cursus en troisième cycle de spécialisation est la clé pour devenir un manager de haut niveau dans un secteur fortement évolutif, riche en enjeux stratégiques et extrêmement porteur.

Des cursus sélectifs, de natures très diverses

Masters, MS, MSc, MBA ou titres professionnels à bac+5 ou 6: autant de formations complémentaires in an un premier cursus technique (commercial, juridique, économique, medical, scientifique, etc.) a minima de niveau bac+3. Des parcours proposés tant par de grandes écoles spécialisées que par des universités.

Les formations de Master en assurance préparent à tous les métiers du secteur, que ce soit dans le domaine de la conception, de la gestion, de la souscription ou de la commercialisation. On distingue deux mentions de master : droit des assurances et MBFA (monnaie – bank – finance – assurances), chacune pouvant proposer différents types de parcours. En un an ou en deux, ces cursus professionnalisants, souvent très sélectifs, permettent d’obtenir un diplôme de niveau bac +5 et un titre RNCP de niveau 7. Ils forment les futurs managers et gestionnaires des sociétés d’assurance, qui sont souvent de grands groupes à dimension internationale (AXA, CNP Assurances, Covéa – MAAF, MMA, GMF – BNP Paribas Cardif…).

À lire egalement

Pourquoi faire un master en assurance ?

Formation initiale classique ou en alternance

Ces filières sont accessible dans le cadre d’une formation initiale. Les étudiants y aborderont des matières aussi diverses que la réglementation, les et les produits de l’assurance, l’audit financier, l’assurance de dommage et la responsabilité civile, l’assurance de personnes et conjonci les placements, la politique économique, le diagnostic financier ou les techniques de vente. Ils y suivront aussi plusieurs semaines de formation sur le terrain. A note que la plupart de ces parcours sont également accessibles en alternance, via le contrat de professionnalisation ou d’apprentissage.

LE salon d’orientation à ne pas manquer

Nous vous donnons RDV sur le salon virtuel Studyrama des Formations et Métiers de l’Assurance pour trouver la formation de vos rêves!
Vous y rencontrerez des experts, des professionnels ainsi que des jeunes diplômés pour échanger sur votre future carrière. C’est aussi une occasion unique de découvrir les nombreux métiers qui existent (actuaire, courtier, conseiller en assurances, risk-manager…) et de poser vos questions lors de e-conférences.

Fair un Master en assurance à l’University

Les universités ont ouvert de nombreux masters proposant une spécialisation en assurance, pour deux années d’études. Les IAE (Instituts d’administration des entreprises), sortes d’écoles de management universitaires, sont souvent en première ligne dans cette offre de formation. Citons les masters MBFA de l’IAE d’Amiens, de Marne-la-Vallée ou de Nantes ou encore le master Conseiller spécialisé banque et assurance de l’IAE de Pau.

On peut aussi passer par un parcours LMD (licence-master-doctorat) classic. L’université de Poitiers propose insi un master en droit des assurances, pour les étudiants se destinant à une carrière de juriste dans le secteur. Au menu : connaissance de l’environnement assurantiel, maîtrise du droit applicable to l’activité, conduite de dossiers sinistre et contentieux… Même à l’université de La Rochelle. D’autres universities, comme Toulouse Capitole, proposent un master MBFA.

Faire un Master en Assurance en école spécialisée

Les business schools françaises ne sont pas réellement présentes, de manière spécifique, sur le marché des 3èmes cycles en assurance (même si des études dans le domaine constituent d’excellentes bases à cette activité). Pour accéder à des fonctions d’encadrement dans le secteur, la voie royale réside dans les cursus proposés par les écoles spécialisées. Des parcours cumulant enseignements théoriques de haut niveau et intervenants professionnels en exercice, rompus aux dernières tendances du marché. Ces cursus sont, par ailleurs, tous accessibles en alternance. A Paris, l’IFPASS (Institut de formation de la profession de l’assurance) propose deux parcours de Master MBFA : Management du risque et de l’innovation en assurance et conseiller clientele de professionnels. On peut aussi se former aux métiers de pointe de l’assurance via les masters MBFA du CFPB (Ecole supérieure de la banque).

Des Masters plus axés sur le management de l’assurance

Certain écoles supérieures spécialisés en assurances proposent des 3èmes cycles en management de l’assurance. C’est le cas, par exemple, de l’ESA (Ecole Supérieure d’Assurances), qui a monté en partenariat avec l’école Vidal un cycle de Mastère Manager de l’assurance à Toulouse. Un parcours en deux ans, articulé autour de la notion de projet et qui se termine par la soutenance d’une thèse professionnelle. Même intitulé de cursus pour NoSchoolécole supérieure d’immobilier, banque, assurance et ressources humaines à Mérignac.

L’IFPASS (Institut de formation de la profession de l’assurance) propose un master manager en assurance ainsi qu’une filière Manager developpement et souscription (titre RNCP de niveau 7 « Dirigeant Entrepreneur » délivré par l’ESAM, une école de management). Quant au master Management de l’assurance de l’ENASS (Ecole nationale de l’assurance), une marque du CNAM, il recrute sur concours des étudiants de moins de 30 ans titulaires d’un bac+3 ou en cours d’obtention.
L’ESA propose, par-eilleurs, un MBA en Risk Management à Distanceune formation professionnelle de niveau bac +6 visant des participants en activité, désireux de monter en compétences dans leur parcours professionnel.

Êtes-vous fait pour les métiers de la banque? Faites le test pour le savoir !

Crédits photo : Feodora Chiosea – iStock

Leave a Comment