L’échange lunaire imaginé entre Lakers, Bulls et Knicks, Fournier impliqué

En attendant que le marché s’anime durant l’intersaison, les médias US tentent de prédire les trades qui pourraient intervenir. Le dernier en date, mêlant les Bulls, les Knicks et les Lakers risque d’ailleurs de bien faire marrer Evan Fournier et les autres joueurs impliqués !

Histoire de ne pas simplement parler des différentes séries de playoffs en cours, les chaines TV et sites américains s’intéressent déjà aux mouvements qui pourront avoir lieu sur le marché dans les prochaines semaines. Fort logiquement, ce sont les gros marchés déjà éliminés de la course au titre qui polarisent l’attention dans cette configuration. Peut-être même un peu trop au vu des dernières inventions outre-Atlantique.

Le trade bancal à 3 equipes propsé pour Evan Fournier

Dans la dernière emission de Keyshawn, JWill & Max, la rédaction d’ESPN a tenté de mettre sur pied un trade win-win entre les Lakers, les Knicks et les Bulls. Trois équipes en quête d’amélioration cet été, et qui devraient se montrer actives en termes de négociations. Problème : l’échange en question n’a pas convaincu beaucoup de fans, et pour cause !

C’est complètement hypothétique, mais qui dirait non ?

Tout d’abord, hormis peut-être les Lakers qui se débarrasseraient de Russell Westbrook et récupéreraient une star en la personne de Zach LaVine, les deux autres franchises n’en ressortiraient pas gagnantes du tout. Les Knicks ont par exemple fait comprendre qu’ils n’étaient pas intéressés par le Brodie, ce qui peut se comprendre. Dans le même temps, Chicago se retrouverait avec deux gros contrats, dont celui de Fournier, sans ressortir grandi de ce deal.

Mais le principal souci de cet échange réside… dans son impossibilité. En effet, comme le rappelle à juste titre Bobby Marks, celui-ci ne pourrait tout simplement pas être bouclé sur le plan économique !

La ligue dirait non étant donné que ça ne fonctionne pas

Les rares partisans de ce move vont donc devoir se faire une raison, et trouver un autre moyen de faire collaborer ces trois mastodontes!

Tenter d’imaginer les trades qui auront lieu dans les prochaines semaines, c’est bien. En trouver qui tiennent la route, c’est encore mieux. S’il doit évoluer à Chicago l’an prochain, Evan Fournier devra donc attendre que ses dirigeants trouvent un deal plus réalisable que celui-ci !

Leave a Comment