Le Creusot. Après l’Élysée et le Ritz, il devient chef de cuisine à l’Abbaye de la Bussière

« Une marque d’excellence. » C’est avec ces mots que François Pelletier, Creusotin de 41 ans, explique les raisons qui l’ont amené à prendre les commandes, en février dernier, des cuisines de l’ Abbaye de la Bussière , située à sur- La Bussière Ouch. L’établissement cote-d’orien abrite un hôtel quatre étoiles et deux restaurants dont un bistrot, et est membre de l’association Relais et Châteaux qui regroupe les hôtels et tables d’exceptions. Une image de marque que le Creusotin souhaite faire prospérer. « L’objectif principal est de conserver l’étoile au Guide Michelin du restaurant gastronomique Le 1131», confie François Pelletier, qui souhaitrait dans un avenir proche obtenir deux étoiles.

Chef de partie sous la présidence de Jacques Chirac

Sa carrière est marquée par la cuisine gastronomique. Le Creusotin a travaillé auprès des plus grands chefs cuisiniers. Il signe son premier contrat à durée indeterminée au Ritz à Paris. C’est à ce moment-là qu’il…

Leave a Comment