l’AC Ajaccio bat Toulouse et remonte en Ligue 1, Quevilly-Rouen jouera sa survie en barrages contre Villefranche

Clap de fin pour la saison 2021-2022 de Ligue 2. L’exercice en cours du deuxième échelon du football français se terminait en effet ce samedi soir avec le tradition multiplex de la 38e journée. Si le Toulouse FC était déjà champion et promu en Ligue 1, et que le Paris FC et Sochaux avaient assuré leur place en barrages, il restait encore un gros enjeu entre l’AC Ajaccio, deuxième, et l’AJ pour Auxerre, le dernier billet direct pour l’élite. Le club corse recevait tout simplement le champion toulousain quand l’AJA accueillait l’Amiens SC au Stade de l’Abbé-Deschamps.

La suite après cette publicité

Dans ce duel à distance tant attendu, les Acéistes frappaient en premier devant leur public du Stade François Coty avec un penalty de Nouri (28e, 1-0). Pas forcément prévenus mais dans l’obligation de s’imposer, les Auxerrois répondaient dans leur match par l’intermédiaire de Hein (33e, 1-0). Le classement n’évoluait donc pas et l’ACA restait deuxième ave un point de plus que l’AJA. Un but toulousain en Corse pouvait tout changer alors que Charbonnier doublait la mise pour Auxerre (63e, 2-0) mais le tableau d’affichage ne bougeait plus sur l’île de Beauté. L’AC Ajaccio, grâce à ce court succès, finissait ainsi deuxième de L2 et verra donc la Ligue 1 en 2022-23, alors qu’Auxerre, qui s’imposait finalement 2-1, passera par les barrages pour la montée.

Rodez se sauve de justesse

Pour ces barrages, l’AJ Auxerre sera accompagnée comme prévu du Paris FC et de Sochaux. Quatrième, la formation francilienne a conservé sa place en disposant de Grenoble sur le score de 2-0. Les Montbélliards, eux, pensaient terminer cette saison régulière sur un succès contre Dijon mais le DFCO, mené 2-0, a réussi à revenir grâce à Le Bihan et Philippoteaux (2-2). Une fin de saison compliquée pour le FCSM après sa défaite contre Valenciennes le week-end passé.

Dans le bas de tableau, on attendait de connaître le nom du dix-huitième et donc barragiste, qui affrontera Villefranche lors d’une double confrontation ultra décisive. Vainqueur 3-1 de Dunkerque, Quevilly-Rouen n’a pas réussi à doubler Rodez, qui a de son côté fait le boulot contre Caen (2-0) pour rester dix-septième et se sauver de très peu…

Les résultats de la 38e journée :

  • AC Ajaccio 1-0 Toulouse : Nouri (28e sp)

  • Auxerre 2-1 Amiens : Hein (33e), Charbonnier (63e) ; Sangare (82e)

  • Guingamp 2-1 Le Havre : M’Changama (38e), Merghem (76e) ; Roux (32e csc)

  • Nancy 2-3 Pau FC : El Aynaoui (4e), Cisse (11e) ; Essende (10e), Gomis (28e), Batisse (36e)

  • Nîmes 0-2 Bastia : Le Cardinal (50e), Santelli (67e)

  • Niort 1-2 Valenciennes : Bentil (28e) ; Bonnet (37e), Kalai (74e)

  • Paris FC 2-0 Grenoble : Bernauer (52e), Lopez (56e)

  • Quevilly-Rouen 3-1 Dunkerque : Nazon (28e), Sabaly (70e), Jozefzoon (75e) ; Brahimi (15e)

  • Rodez 2-0 Caen : Celestine (52e), Kerouedan (90e)

  • Sochaux 2-2 Dijon : Weissbeck (2e, 51e) ; Le Bihan (58e), Philippoteaux (78e)

Leave a Comment