Joel Embiid : « James Harden n’est plus le joueur qu’il était »

Le calvaire est terminé pour Joel Embiid. Touché à la main, avec une déchirure d’un ligament, mais aussi une visage, avec une fracture au niveau du front, le pivot des Sixers a quitté les playoffs sur un petit double-double à 20 points et 12 rebonds à 7 sur 24 aux tires. Il n’a pas été choisi comme MVP, et il ne sera pas NBA champion.

La venue de James Harden n’a pas permis à l’équipe de franchir un cap, et ce n’est pas certain que ce tandem soit capable d’aller jusqu’au titre. Une chose est sûre, James Harden n’est plus le scoreur qu’il était comme il l’a encore prouvé dans le Game 6, et Joel Embiid a été le premier à s’en apercevoir.

« Tout le monde pensait voir le James Harden de Houston »

À la question de savoir ce dont il a besoin de la part de son coéquipier, voici ce qu’il a répondu.

« Je ne sais pas… Je suis sûr que depuis qu’on l’a obtenu, tout le monde s’attendait au James Harden de Houston » repond-il. « Il n’est plus le joueur qu’il était. Il est devenu davantage un créateur. Il ya des moments o il aurait pu être plus agressif, et où nous aurions pu être tous plus agressifs. »

Un journaliste lui demande ce qu’il manque aux Sixers pour enfin passer ce cap des demi-finales de conférence.

« L’an passé, avant qu’on perde face aux Hawks, je pensais qu’on pouvait aller au bout. Cette année, même chose. Peut-être qu’on n’a pas eu assez de temps pour trouver des solutions… Comme on a perdu, c’est qu’on n’était évidemment pas assez bons » repond-il. « Beaucoup de choses peuvent changer… Mais j’ai raté les premiers matches de la serie, et on ne sait pas ce qu’il se serait passé si j’avais été à 100%. Mais le fait est qu’on a perdu, et je ne suis pas le GM. Je ne suis pas le president. Je ne prends pas ce genre de décisions. Ces gars feront ce qu’ils ont à faire pour qu’on gagne un titre. Que ce soit échanger des joueurs, en recruter des nouveaux ou m’échanger. Tout ce qui peut leur permettre de nous donner une chance de gagner un titre. »

« Il ya beaucoup de questions à se poser. Je n’ai pas les réponses. Ce n’est pas mon boulot »

Un autre journaliste l’interroge sur Doc Rivers, qui pourrait être coupé après ces deux échecs. At-il su trouver les mots pour motiver tout le monde ?

« Je ne pense pas qu’à ce stade, on ait besoin de quelqu’un pour être motivé. C’est notre boulot. Quand on veut sérieusement gagner, je n’ai pas besoin que quelqu’un vienne me dire que je dois me donner à fond et ce que je dois faire. Je suis payé pour ça, et j’aime ça » explique-t-il avant d’évoquer la direction. « Depuis que Daryl est arrivé, il a fait du bon boulot pour construire l’équipe. J’ai confiance dans le staff. Il ya beaucoup de questions à se poser. Je n’ai pas les réponses. Ce n’est pas mon boulot« .

A propos de ces blessures, il explique qu’il avait prévu de se faire opérer de la main, et que comme chaque été, il va travailler sur ce qui n’a pas fonctionné. Il a notamment évoqué la gestion des prises à deux, voire à trois.

« Personnellement, mon objectif reste le même : tout gagner. Chaque saison, je pense que je peux faire mieux. Il ya toujours un niveau supérieur que je peux atteindre. Chaque playsoffs me permet de voir ce que je dois travailler pendant l’été. »

Joel Embiid Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2016-17 PHL 31 25 46.6 36.7 78.3 2.0 5.9 7.8 2.1 3.6 0.9 3.8 2.5 20.2
2017-18 PHL 63 30 48.3 30.8 76.9 2.3 8.7 11.0 3.2 3.3 0.6 3.7 1.8 22.9
2018-19 PHL 64 34 48.4 30.0 80.4 2.5 11.1 13.6 3.7 3.3 0.7 3.5 1.9 27.5
2019-20 PHL 51 30 47.7 33.1 80.7 2.8 8.9 11.6 3.0 3.4 0.9 3.1 1.3 23.0
2020-21 PHL 51 31 51.3 37.7 85.9 2.2 8.4 10.6 2.8 2.4 1.0 3.1 1.4 28.5
2021-22 PHL 68 34 49.9 37.1 81.4 2.2 9.6 11.7 4.2 2.7 1.1 3.2 1.5 30.6
Total 328 31 49.0 33.8 81.0 2.3 9.1 11.4 3.3 3.1 0.9 3.4 1.7 26.0

Leave a Comment