« Je n’ai aucun ami, zéro, même pas Michael Jordan »

Certains joueurs poussent parfois la compétitivité jusqu’au bout, quitte à s’isoler d’absolument tout le monde. Ce fut notamment le cas d’un Hall of Famer, pendant sa carrière. Même Michael Jordan, qui était l’un de ses proches, n’était pas considéré comme son ami !

Plus de 30.000 points en carrière, cinq bagues de champion, deux MVPs des Finales : Kobe Bryant a livré une carrière phénoménale en NBA. Le tout avec une mentalité assez particulière, l’arrière des Lakers étant connu pour être un bourreau de travail. Rares sont ceux à avoir pu égaler son éthique à l’entraînement, le bonhomme affichant une discipline de fer. Dans le même temps, cela le rendait parfois difficile à vivre pour son entourage…

En effet, le Mamba était tout aussi exigeant envers lui qu’avec ses coéquipiers, qu’il pouvait pousser à bout. Il n’hésitait pas non plus à les flinguer verbalement, parfois en public ! Pas étonnant que certains décrivent cette expérience comme un cauchemar. Le guard ne s’en cachait d’ailleurs pas, lors d’un passage dans l’émission de Jimmy Kimmel : les relations interpersonles n’étaient pas son point fort. Au contraire, il affirmait que son cercle d’amis était tout simplement vide :

Kobe Bryant cash sur sa relation avec Michael Jordan et ses proches

Je n’ai aucun ami, zéro. Je hais les gens (rires). Même Michael Jordan, c’est plus un mentor pour moi, un grand frère. Je lui parle de temps en temps, on a toujours le même esprit de compétition.

Pas le moindre ? C’est en tout cas ce que prétend Vino, et on est tenté de croire que c’était effectivement le cas au moins pendant sa carrière. En effet, comme il l’expliquait à GQ en 2015, alors qu’il était encore actif, le MVP 2008 ne se voyait pas particulièrement proche de qui que ce soit, y compris parmi ses pairs. Et ça lui allait très bien ainsi, d’autant plus qu’il évoluait dans l’environnement idéal pour une mentalité comme la sienne :

J’ai eu la chance de jouer à Los Angeles, ou il ya beaucoup de gens comme moi. Des acteurs, des musiciens, des hommes d’affaires. Des gen obsessionnels. Des gens qui pensent que Dieu les a mis sur terre pour faire ce qu’ils font. Maintenant, avons-nous le temps de construire de grandes relations ? Avons-nous le temps de construire de grandes amitiés ? Non. Avons-nous le temps de socialiser et de traîner sans but ? Non. Voulons-nous faire cela ? Non. Nous voulons travailler. J’aime travailler.

Je peux être un « bon » ami. Mais pas un « grand » ami. Bien sûr, j’ai de bonnes relations avec les joueurs de la ligue. LeBron James et moi nousons envoy des messages de temps en temps. Kevin Garnett et moi nous dispatchons des messages de temps en temps. Mais pour ce qui est d’avoir une de ces grandes amitiés qui nous lient, c’est quelque chose que je n’aurai probablement jamais.

Kobe Bryant n’avait pas d’ami selon ses propres dires, et ça ne lui posait visiblement pas le moindre problème. Le Mamba a eu sa propre façon d’atteindre les sommets, et au vu de ses accomplissements, difficile de dire que sa méthode fut erronée.

Leave a Comment