faute de personnel en cuisine, il doit décaler l’ouverture de son restaurant à Mesnil Roc’h

Tous les ans c’est difficile, mais là cette année, c’est l’enfer‘, lance Régis Maillard, le patron du Petit Moulin du Rouvre, un établissement installé dans un havre de verdure à Mesnil-Roc’h en Ille-et-Vilaine. Comme de nombreux responsables d’hôtels et restaurants, Régis Maillard à recruter pour assurer la saison estivale cette année. A tel point qu’il a dû se résoudre à reporter l’ouverture de son restaurant. Il aurait dû accueillir ses premiers clients ce lundi. ‘à la fin de l’été.

On a passé des annonces, mais on ne reçoit même pas de CV.

Régis Maillard s’est pourtant mis en quête de personnel depuis de longues semaines. “Je cherche depuis le mois de février, on a mis des annonces à Pôle Emploi, et sur les réseaux sociaux”, explique le patron. Mais le constat est là : “Ce n’est pas comme si on avait des CV et qu’on se disait ‘non celui-là il ne me plait pas, celui-ci non plus’. C’est simplement, qu’on n’a pas de CV du tout“, regrette le patron breton.

Le secteur de l’hôtellerie-restauration, profondément bouleversé depuis la crise sanitaire

Dans son domaine du Petit Moulin du Rouvre, Régis Maillard propose une dizaine d’hébergements, en chambres d’hôtes, dans des cabanes dans les arbres, or roulotte. Une salle de réception est réservée le week-end pour les mariages, et à partir de la mi-mai, le restaurant avec piscine permet d’accueillir des tous les soirs clients du lundi au vendredi. Mais cette ouverture a donc été décalée de plusieurs jours, faute de commis et de chef en cuisine:J’espère avoir trouvé la cheffe cuisine en région Parisienne. Mais depuis le début de la saison, nous avons déjà eu trois personnes qui devaient venir et qui ont annulé au dernier moment, donc j’espère que cette fois, ce sera la bonne“.

Il manque toujours un commis de cuisine mais aussi du personnel pour les chambres. Régis Maillard n’est pas le seul dans cette situation depuis la crise sanitaire. Une période qui a bouleversé les secteurs de l’hôtellerie et de la restauration : “Dans notre secteur, nous n’avons pas eu la possibilité de télétravailler pendant la crise. Le personnel a fait autre chose, s’est reconverti, s’est formé ailleurs, et aujourd’hui ils sont nombreux à ne pas vouloir revenir vers des emplois où on fait des heures pas possibles, où on travaille le end“.

Des posts pour travailler du lundi au vendredi, uniquement le soir

Au Petit Moulin du Rouvre, le personnel que recrute Régis Maillard travaille du lundi au vendredi, uniquement le soir,ce sont plutôt des horaires cool pour notre secteur, et nous avons la possibilité de loger”. Avec ces arguments, le patron espère trouver le personnel nécessaire pour enfin lancer sa saison !

Leave a Comment