Errance animale : la SPA alerte la population

L’errance animale est un véritable fléau dans notre département. En vacances, comme le reste de l’année, les abandons de chiens et de chats sont nombreux. La SPA de Sainte-Marie ne désemplit pas. Ainsi, des petits pensionnaires attendent de retrouver une famille.

L’errance animale est un phénomène qui persiste à La Réunion. En effet, sur l’île, les abandons d’animaux ne cessent pas.

Pogo est un dalmatien de 7 mois qui a fait un court séjour à la SPA de Sainte-Marie. Le jeune chien est parti de l’établissement pour rejoindre sa nouvelle famille le lendemain de son arrivée. Une photo sur les réseaux sociaux a suscité beaucoup d’engouement de la part des amoureux des animaux. “Entre le moment où il a été mis sur Facebook et 23h hier soir, on a reçu à peu près 40 messages de personnes qui souhaitaient adopter Pogo”précise Jean-Luc Mignot, président de la SPA Réunion.

Tous n’ont pas cette chance. Ici, le flux d’abandons est constamment tendu. Une situation qui demande beaucoup d’efforts : “À la différence de la métropole où il ya un pic d’abandons sur juillet et août, on a pas ce pic d’abandons parce que on est quasiment en pic toute l’année”, déplore l’homme. Au maximum, 32 years peuvent être accueillis dans les 16 boxes du site.

Les bonnes pratiques à appliquer

Quant au chat, l’autre animal le plus errant sur l’île, la capacité d’accueil au sein de la structure est plus grande. “Nous avons dans la chatterie, une cinquantaine de chats adults. Ce qui est vraiment beaucoup donc il ya besoin d’adoption pour libérer de la place pour que d’autres chats puissent être sauvés, comme pour les chiens”indique le president de la SPA.

Pour les soignants, une seule solution est possible notamment la castration des mâles et la stérilisation des femelles. “Pour les gens qui veulent faire stériliser leurs animaux gratuitement, en fonction de leurs revenus, contactez les communautés de communes dont depend votre commune pour savoir à quel moment ont lieu les campagnes pour faire stérilis”insiste Jean-Luc Mignot.

L’errance animale est une problématique bien connue sur notre territoire, qui pourrait être atténuée si les bonnes pratiques sont mises en œuvre.

En 2021, le nombre de chiens errants à La Réunion était estimé à 42 000.

.

Leave a Comment