Covid-19 : fatigue, maux de gorge, toux…quels sont les symptômes du variant BA.5?

l’essentiel
Même si la circulation du virus diminue fortement ces dernières semaines, le variant BA.5 est désormais majoritaire en France. Symptômes, période d’incubation…La Dépêche du Midi fait point.

Désormais, place au sous-variant BA.5. Ce “sous-lignage” du variant Omicron est aujourd’hui majoritaire in France, détecté dans 92% des tests Covid réalisés, selon Santé Publique France.

Entre les coups de froid passagers liés à la clim ou les assauts des fortes chaleurs, entre toux, maux de gorge ou sueurs nocturnes, La Depêche fait le point sur les symptômes de ce nouveau variant.

Des symptômes “pas plus sévères”

Interrogé au micro de France Inter en juillet dernier, Jean-François Delfraissy, Président du Conseil Scientifique et immunologiste assurait que le sous-variant BA.5. est “plus transmissible mais pas plus sévère” que les précédents sous-variants. C’est ce sous-variant BA.5. qui est à l’origine de la septième vague, qui sévit en France depuis le mois de juillet.

Jean-François Delfraissy, Président du Conseil Scientifique et immunologiste, à propos des 160,000 contaminations au Covid en 24h: “On a affaire à un variant (BA5) bien plus transmissible” En région Parisienne, les données suggèrent “une forme de ralentis” #le69Inter pic.twitter.com/aQaW34bTrk

— France Inter (@franceinter) July 11, 2022

Dans le détail, les symptômes les plus souvent rapportés sont la fatigue, les maux de tête et les maux de gorge. Viennent ensuite les vomissements, la diarrhée ou encore des sueurs nocturnes.

30 000 cas par jour en moyenne

Selon les derniers chiffres avancés par Santé Publique France, la France dénombrait en moyenne 30 592 cas quotidiens en date du 5 août, soit une baisse de presque 33% en une semaine. Le taux d’incidence est lui aussi en baisse, avec 392 cas pour 100 000 habitants en moyenne le 2 août dernier, soit une baisse de 40% comparé à la dernière semaine de juillet.

Leave a Comment