Cotentin : Clément veut faire briller la cuisine normande au Trophée des Léopards

Clément Oudin vise un Top 3 lors de cette finale. (©DP)

Et si c’était un homme de la région parisienne qui devenait le meilleur ambassadeur de la cuisine normande ?

Ces lundi 16 et mardi 17 mai 2022, Clement Oudindébarqué à Reville (Manche) à la suite du confinement lié à la Covid-19participera à la finale nationale du Trophée des Léopards à l’Abbaye aux Dames, à Caen (Calvados). Le début des épreuves aura lieu lundi matin.

Quelques ajustements

Dans la catégorie des amateursils seront six à disputer le titre, dont deux Manchois (NDLR, Werner Guérandel, de Saint-Pair-sur-Mer, est égallement qualifié). La mission sera de proposer une entrée à partir d’huîtres de Normandie, avant de travailler un onglet de bœuf de race normande. L’obligation sera d’intégrer du Neuchâtel dans chacune des réalisations.

Une épreuve pour laquelle Clément Oudin s’annonce confiant.

Il ya des produits que j’ai découvert et auxquels j’ai dû apporter quelques modifications, mais j’ai eu des compliments de la part de grands chefs et je suis assez confiant sur ce que je vais proposer.

Le moral gonflé à bloc

Même si la concurrence sera rude, le Sairois d’adoption s’est préparé de manière à mettre toutes les chances de son côté.

Au-delà des quelques ajustements sur les plats, c’est surtout dans mon organization que j’ai tenté de m’améliorer. Cela devrait me permettre de gagner un temps précieux.

Le moral gonflé à bloc, c’est avec un objectif bien précis qu’il s’avance vers ce concours. « J’aimerais bien accrocher un Top 3mais aussi me faire plaisir et, à travers ce Trophée des Léopards, réussir à me faire connaître. »

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre La Presse de la Manche dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Leave a Comment