Côte-d’Or. Promener son chien, un rituel qui leur « fait du bien »

François, 79 ans, proprietaire de Max, âgé de 7 ans, raconte en souriant : « C’est plus le chien qui me promène. » « Je suis seul avec lui, donc Max, c’est mon compagnon. Il ne me quitte jamais. Il connaît les heures de promenades, il est tout excité quand je sors la laisse. Et puis, le promener, ça me fait du bien. Pendant ce temps-là, je pense à un tas de choses. En plus, on est dans la nature, c’est agréable. Ces promenades, je les fais pour lui, pour moi, pour nous deux. Et puis, cela me permet de faire des rencontres avec d’autres propriétaires de chiens. Mais par courtoisie et correction, je ne vais pas voir les jeunes femmes, je vais plutôt parler aux dames de mon âge», plaisante notre interlocuteur.

« Le chien fait partie de la famille, je m’en occupe comme d’un enfant. Ces promenades sont de veritables moments de bien-être pour elle dejà, elle en a besoin. J’ai toujours eu des chiens et donc je suis toujours dehors avec mon chien. Je ne peux même pas imaginer ne pas pouvoir…

Leave a Comment