Comment la réalité virtuelle peut-elle améliorer le traitement du patient?

Cela vous intéressera aussi


[EN VIDÉO] La médecine est-elle en train de rattraper la science-fiction ?
Certaines évolutions récentes de la médecine peuvent rappeler ce que l’on peut lire ou voir dans des ouvrages ou des films de science-fiction.

Ce projet permet d’allier la réalité virtuelle au traitement du patient à travers la radiotherapie.

Rappel: qu’est-ce que la radiothérapie?

La radiothérapie est avec la chirurgie et la chimothérapie l’une des trois armes thérapeutiques majeures contre le cancer. Aujourd’hui, dans les pays occidentaux, 60% des patients ont, au décours de leur price en charge, un traitement par radiothérapie. Le principe thérapeutique à l’œuvre est celui de la destruction des cellules cancéreuses grâce aux rayons ionisants ciblés sur la tumeur et épargnant le plus possible les tissus sains. Les progrès technologiques dans le domaine de la radiothérapie ont permis une amélioration continue de la précision de l’irradiationla price en compte des mouvements, la reproductibilité des séances par une adaptation aux évolutions de la tumeur et de son environnement. Ces progrès contribuent égallement à minimiser les effets secondaires des traitements.

L’Institut de Radiothérapie Hartmann (Groupe ELSAN) offre des techniques de haute précision aux patients et, depuis quelques jours, une expérience – baptisée VORTHEx – de réalité virtuelle permettant aux patients de vivre une simulation préalable des traitements réalisés grâce à deux Cyberknifes du centre. Cette expérience innovante a été développée grâce à l’expertise de 3DEXPERIENCE Lab, unité du groupe Dassault Systèmes spécialisée dans le développement d’outils de réalité virtuelle.

La réalité virtuelle au service de l’expérience patient

Face à la lordeur de leur traitement contre le cancer et le sentiment angoissant qui peut se dégager des salles de traitement de radiothérapie, les patients se retrouvent souvent fragilisés. Ils sont aux prises avec les protocolsles rendez-vous face aux spécialistes et les robots articulés de grandes tailles en salle de radiothérapie qui se meuvent autour d’eux. Ces conditions ne les préparent pas toujours paisiblement à leur traitement de radiotherapie. Le projet VORTHEx a pour objectif d’améliorer cette expérience patient qu’est la radiothérapie à travers une salle virtuelle de soins, espace » jumeau virtuel de la nouvelle salle de radiothérapie de l’Institut Hartmann ».

Le procédé de réalité virtuelle a déjà fait ses preuves dans le domaine de la médecine. Ainsi, la VR (Virtual Reality) a été mise à profit pour diminuer la doubleursoulager le stress et l’anxiété, vaincre une dépendance, améliorer les méthodes de rééducation chez des patients ayant subi un AVC

Qu’est-ce que le projet VORTHEx ?

Le projet VORTHEx permettra aux personnes atteints de cancer de mieux comprendre l’intérêt de leur traitement, de le visualiser à travers la réalité virtuelle pour mieux l’appréhender. Il sera mis en place dans un premier temps au sein de l’Institut de Radiothérapie Hartmann qui possède une des dernières innovations thérapeutiques, le robot Cyberknife développé par l’entreprise Accuray. Ce dernier permet de traiter les tumeurs grâce à une technique de haute précision qui irradie de tout petits volumes attiints. Il cible précisément la zone malade et n’affecte donc pas les tissus analogues. Grâce au projet VORTHEx, les patients pourront visualiser en 3D « tous les composants techniques et protocolaires du traitement à savoir : la salle, le bras robot Cyberknife, la position du patient, les modalités et les étapes des séances » (source: site 3DEXPERIENCE Lab). Cette initiative 3D qui vise à préparer les patients avant leur traitement est une première mondiale.

Accompagner le patient pour maximiser les chances de guérison

Grâce à l’utilisation des outils de simulation 3D du 3DEXPERIENCE Lab de Dassault Systèmes, les patients auront la possibilité de visualiser le futur traitement qu’ils recevront. Dans cette expérience inédite, ils seront accompagnés par une personne de l’équipe soignante qui sera à même de répondre à toutes leurs interrogations sur le processus du traitement.

Cette initiative 3D qui vise à préparer les patients avant leur traitement est une première mondiale

Le projet VORTHEx accompagne les patients dans leur maladie. En effet, le fait de mieux comprendre le traitement leur donnera plus de chance de triompher face à leur cancer. L’expérience a pour objectif de les familiariser avec le protocole, le lieu et les outils du traitement. La mise en place du projet VORTHEx ambitionne d’améliorer le confort des patients, d’amoindrir leur appréhension, d’approfondir leur compréhension du protocole de radiothérapie.

Selon l’Institut de Radiothérapie Hartmann, l’accompagnement des personnes atteintes de cancer en amont et en aval de leur traitement est essentiel pour combattre la maladie. C’est donc tout naturellement que le center s’est associé avec l’Institut Rafaël. Ce center européen accompagne gratuitement les patients avant et après leur cancer. Les deux instituts, ainsi qu’un établissement ELSAN, mutualisent leurs compétences pour offrir aux patients le temps et l’energy dont ils auront besoin pour se reconstruire dans les meilleures dispositions.

Le 3DEXPERIENCE Lab pour accompagner l’innovation

3DEXPERIENCE Lab est une initiative lancée par Dassault Systèmes. L’objectif de la firme est alors d’aider le lancement de projets initiés par des start-ups ayant choisi un des thèmes suivants : Ville, Vie, Style de vie, Idéation ou FabLab. Celles qui seront sélectionnées pourront ainsi être accompagnées pendant 2 à 5 ans. Le program 3DEXPERIENCE Lab mettra à leur disposition des outils de simulation virtuelle leur permettant de développer leur projet. À travers son programme 3DEXPERIENCE Lab, Dassault Systèmes souhaite soutenir la création et permettre la réalisation de nouvelles expériences entraînant un impact positif dans la société d’aujourd’hui et pour le monde de demain.

Article réalisé en partenariat avec Dassault Systèmes

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

.

Leave a Comment