Cinq ans après, le SLUC Nancy est de retour dans l’élite !

Tout était prêt pour que la fête soit belle ! 6 000 personnes en fusion ont porté le SLUC face à l’Elan Chalon (76-56). Cinq ans après une descente en Pro B, les hommes de Sylvain Lautié retrouvent la Betclic ELITE ! Le coach nancéien réalise sa 4e montée en tant qu’entraîneur. Le MVP Stéphane Gombauld (30 points) et Caleb Walker (18 points) ont montré la voie aux Lorrains. De son côté, Chalon jouera les playoffs et sera opposé à Blois en quart de finale.

Face à Chalon, Nancy avait rendez-vous avec l’histoire. Et l’histoire le SLUC l’a écrite dès le 8 mars dernier lors d’une défaite à l’ASA. Depuis, les hommes de Sylvain Lautié sont restés invaincus et ont ainsi réalisé une série de 13 victoires consécutives en Pro B. De quoi terminer premiers. Une prouesse puisque les Lorrains ont été distancés dans la course à la montée un peu plus tôt dans la saison et ont repris leur destin en main le 2 mai dernier au soir d’une victoire importantissimeet tempo à Rouen Saint -Chamond perdait un match crucial à Evreux.

Ce scénario, même si Sylvain Lautié ne voulait pas y croire, ni même s’appuyer dessus est bel est bien arrivé : « Nous avons été une grande équipe avec de grands joueurs. Il faut les féliciter parce dans un championnat aussi homogène que la Pro B, on ne gagne pas 13 matchs d’affilée. » Un scénario arrivé au meilleur des moments pour les Nancyiens qui ont su le bonifier pour avoir leur destin entre les mains et s’offrir une montée, la 4e de Sylvain Lautié : « C’est une montée montée teintée la drap movement Coupe Korac. C’est aussi un beau clin d’œil car nous étions au fond du trou après la finale de Leaders Cup face à Evreux. C’est extraordinaire de vivre ça 20 ans après la coupe Korac. »

Stéphane Gombauld et Anthony Labanca, Ducs de Lorraine, vont découvrir la Betclic ELITE

Auteur d’une saison totalement fabuleuse, le MVP de Pro B, Stéphane Gombauld a encore une fois éclaboussé le match de toute sa classe avec 30 points, 10 rebonds, 2 contres et 1 interception pour 35 d’évaluation. Si le SLUC Nancy est parvenu à se sublimer, c’est aussi grâce à lui : « C’est une belle montée. Je pense que tout le monde le mérite que ce soit les fans, le staff, les joueurs, nous avons fait du bon boulot et maintenant je vais profiter du moment avec mes coéquipiers. »

Autre acteur de cette montée Anthony Labanca, va lui découvrir la Betclic ELITE avec le SLUC Nancy après une montée de Nationale 1 à Pro B avec Souffelweyersheim en 2019 : « Je réalise mon rêve, je vais monter en Betclic ELITE. C’était une soirée incroyable, nous étions portés par un public fou, on ne pouvait pas rêver mieux. Toute l’équipe s’est donnée et ça nous a donné ce beau match », a déclaré l’Alsacien. « Depuis notre dernier match à l’ASA, nous nous sommes mis en mode playoffs, on s’est dit qu’on allait prendre les matchs uns par uns. Dans le vestiaire, on s’est dit que si on termine deuxièmes ou troisièmes ça aurait été une mauvaise saison pour nous parce que tout ce que nous voulions c’était de monter directement. Et on a fait une série de 13 victoires. »

Après un long chemin de croix, le SLUC Nancy retrouve l’élite du basket français cinq ans après et est champion de Pro B. Si l’équipe a été malmenée par une équipe de Chalon sans complexes, elle a su réoffir pour s une montée qui a réuni tout le peuple nancéien.

À Nancy,

Leave a Comment