Choisir une formation dans le secteur de l’assurance

Les formations après le bac dans l’assurance

Dans l’enseignement supérieur, différents parcours de formation en assurance sont possibles pour les bacheliers qui s’intéressent aux métiers du secteur.

Le BTS: des études courtes pour un bac+2

les BTS (brevets de technicien supérieur) sont des formations de niveau bac+2, alliant cours théoriques et 12 à 14 semaines de stage, égallement accessibles en alternance. Ils se préparent en deux ans après un bac général, technologique (STMG) ou professionnel, en lycées ou organismes publics ou privés.

Pourquoi opter pour un BTS ?

Les profils BTS sont très recherchés en assurance, notamment pour occuper des fonctions commerciales. Filière la plus directe, le BTS Assurance débouche sur des posts de techniciens en assurance de biens ou de personnes. Mais d’autres BTS peuvent constituer d’excellents tremplins vers l’emploi dans le monde de l’assurance. Par exemple, les BTS Management commercial opérationnel (MCO) ou Négociation et digitalisation de la relation client (NDRC).

Assurance : les diplômes qui mènent à un bac+3

Préparé à l’université, le BUT (Bachelor Universitaire de Technologie) est une filière plus généraliste que le BTS, qui peut mener à des posts de cadres intermédiaires dans les assurances. Les BUT comprennent 22 à 26 semaines de stage et peuvent aussi se préparer en alternance. Les diplômes les plus recherchés pour accéder au secteur de l’assurance sont les BUT Carrières Juridiques (CJ), Techniques de Commercialisation (TC) et Gestion des Entreprises et des Administrations (GEA).

A bac+3 à l’universityon peut aussi passer par une license professionnelle assurance, bank et finance. Il en existe près de 90. Certaines de la cinquantaine d’écoles privées spécialisés in assurance en proposent aussi, à l’instar de la license pro conseiller, souscripteur, gestionnaire en assurance de l’IFPASS (Institut de formation de la profession de l’assurance). Mais la plupart ouvre sur des Bachelors, par exemple Chargé de clientèle en Assurance et Banque, à l’ESA (Ecole Supérieure d’Assurance), à ​​Paris. Passer par un Bachelor commercial peut égallement être un choix pertinent.

Les formations supérieures après un bac+2 ou bac+3

Pourquoi faire un Master à l’université ?

Parce que l’offre est large et spécialisée. Les universités ont ouvert de nombreux Masters bac+5) dans le domaine assurantiel, pour deux années d’études post-licence, pour se spécialiser dans le droit des assurances, l’actuariat, ou la gestion du risque, par exemple. Il existe aussi le Master MBFA (monnaie-banque-finance-assurance), qui est notamment délivré par les IAE (Instituts d’administration des entreprises) dans plusieurs villes en France. Autre exemple, l’Institut des risques industriels, assurantiels and financiers de Poitiers propose trois masters. À note qu’après un M1 de droit, de sciences économiques ou d’AESil est possible d’intégrer l’un des quatre Instituts des Assurances (à Lyon 3, Aix-Marseille 3, Paris 1 et Paris-Dauphine).

Comment devenir assureur en passant par une école spécialisée ?

L’IFPASS propose deux parcours de Master MBFA : Management du risque et de l’innovation en assurance et conseiller clientele de professionnels. L’ESA proposition égallement plusieurs certifications à bac+5 susceptibles d’intéresser les assureurs (Manager de l’assurance, Expert en ingénierie patrimoniale…). Quant à l’Ecole nationale d’assurances, elle dispense plusieurs formations, dont un Master Management de l’assurance en alternance. Les diplomes des écoles de commerce et des Instituts d’Etudes Politiques (IEP) sont égallement très prisés par les recruteurs des sociétés d’assurance.

Quels métiers choisir dans le domaine de l’assurance ?

Un porttail d’informations pour tout savoir!
Conçu par les 4 branches professionnelles de l’assurance et par l’OPCO Atlas (opérateur de compétences), le site jassuremonfutur.fr est ouvert aux lycéens et étudiants. On y trouve notamment des infos pour mieux comprendre en quoi consiste le secteur de l’assurance et les débouchés, un annuaire des formations, des aides au choix de spécialisations… et concrète. On y découvre, par exemple, une présentation des métiers de la conception de l’offre des produits et des services d’assurance.

Leave a Comment