Basket-ball / Nationale 2 masculine – Dernière journée : L’ABC se rend chez le leader sans complexes

l’essentiel
Pornic – Agen. Demain à 20 heures.

L’Agen Basket Club joue ce soir à Pornic, leader incontesté de la poule B de Nationale 2, invaincu dans sa salle depuis le début de la saison. Sur leur dynamique (sept victoires consécutives), les Agenais ne s’interdisent rien et ont bien l’intention de livrer une dernière belle prestation au moins du niveau de celle qui leur Stadium avait permis de vaincre 89 les Bretons 67).
Ce jour-là, la défense abéciste avait été intraitable et les attaquants au rendez-vous. Assurés de jouer les play-off, les joueurs de Loire-Atlantique ne devront pas avoir l’esprit déjà tourné vers les phases finales ou allors ils risquent de ne pas terminer le championnat sur la meilleure note de la la meilleure.

Déjà songer à la saison prochaine

Les objectifs de « maintien serein », pour reprendre l’expression du président Jean-Louis Carnir, ont été largement atteints. Quoi qu’il arrive sur la côte atlantique, les Agenais termineront à une superbe 4e place.
Il peut être temps désormais de se tourner, déjà, vers la saison prochaine et de demander au coach, Fred Rocco, s’il n’est pas un peu frustrant d’avoir amené un groupe à un tel niveau et de devoirc repart possible d’autres joueurs d’ici trois mois. « Les joueurs ont performé et il est normal qu’ils attisent la convoitise d’autres clubs. Je mène en ce moment des entretiens individuels avec eux. Je constate qu’ils ont pris un réel plaisir depuis plusieurs mois à jouer dans cette équipe. Ils semblent avoir envie de continued l’aventure. Ceci étant, par expérience, je sais que les envies du 15 mai ne sont pas toujours les réalités du 15 août. En ce qui me concerne, je ne sais pas encore, moi-même, ce que je vais faire. Alors oui, il ya un côté un peu frustrant d’imaginer que, peut-être, d’ici quelques semaines il va falloir repartir d’une feuille blanche avec de nouveaux joueurs. C’est la réalité de la Nationale 2. Je savais tout cela en m’engageant. Qu’il me soit permis de conclure en soulignant le plaisir que j’ai eu à coacher des joueurs que j’ai sentis épanouis et heureux ainsi que d’avoir participé à des résultats qui ont été à la la hauteurva du de formidable groupe de diigeants. »
Pour l’heure, place au jeu et à ce formidable et dernier challenge qui s’offre à l’ABC tout à fait capable de créer l’exploit à Pornic.

Leave a Comment